Cette fabrication est un processus élaboré avec le plus grand soin pour vous proposer une huile d’olive 100% naturelle et issue d’une culture biologique sans pesticides. Si vous êtes amateur d’huile d’olive, découvrez l’envers du décor pour mieux comprendre cette fabrication, de l’olivier à votre bouteille.

Le retrait des feuilles dans le moulin à huile

Dès lors que les olives sont récoltées, si elles sont sales, elles sont au préalable lavées. Ensuite, elles sont placées dans un moulin équipé d’un ventilateur qui génère un flux d’air pour ôter le feuillage. Toujours dans une démarchage naturelle et écologique, les feuilles sont placées de côté pour faire du compost.

Le broyage des olives

Deuxième étape pour la fabrication de l’huile d’olive issue d’une culture biologique sans pesticides : le broyage. Cela se réalise dans un broyeur à marteaux en métal. Les olives sont alors écrasées contre une maille de calibre 3 à 5 mm. Selon la taille de la pâte que l’on souhaite obtenir, ce calibre peut être librement réglé.

Le pétrissage de la pâte

Le broyage des olives a produit une pâte qui contient entre 15 et 20% d’huile d’olive naturelle. Les 80 à 85% restants sont de l’eau, des matières végétales solides et des noyaux. L’huile se retrouve dans la pâte sous forme de minuscules gouttelettes. Ce n’est qu’en pétrissant la pâte que l’on parvient à regrouper ces gouttelettes pour constituer notre huile d’olive extra vierge.
La cuve dans laquelle est malaxée la pâte est entourée d’une bobine d’eau chaude qui permet de contrôler la température de la masse. Cette température impacte fortement la production d’huile d’olive 100% naturelle et BIO. En effet, plus la température est élevée, plus la viscosité de l’huile est réduite ce qui facilite l’extraction. Toutefois, lorsque la température est trop élevée, l’huile perd de ses bienfaits et de ses arômes. C’est pourquoi, sur l’huile d’olive extra vierge haut de gamme, vous pouvez retrouver la mention « extraction à froid » (entre 18 et 24° C). C’est le cas notamment de notre huile d’olive Vierge Extra bio García Muro, un pur jus d’huile l’olive sans filtrage. Cette étape de la production d’huile d’olive dure en moyenne 45 à 60 minutes.

L’extraction par centrifugation

Cette nouvelle étape dans la fabrication d’huile olive 100% naturelle et BIO se déroule dans un décanteur. Il s’agit d’une centrifugeuse dotée d’un corps cylindrique avec un axe horizontal prenant la forme d’une grande vis. Cette machine va profiter de la densité de chaque élément constituant la pâte pour les séparer. C’est l’huile d’olive qui est moins dense. Viennent ensuite l’eau, les matières végétales et les noyaux.

La grande vis de la centrifugeuse réalise 4 000 tours par minute. L’objectif est que la partie la plus dense de la pâte se retrouve à l’extérieur du cylindre tandis que l’huile d’olive reste dans la partie centrale. Lorsque la séparation est effectuée, un diaphragme est posé afin de contenir l’huile tandis que les autres composants sont libérés.

La centrifugeuse verticale

Cette centrifugeuse vient compléter le travail de la précédente pour fabriquer une huile d’olive 100% naturelle et bio de parfaite qualité. Le diaphragme de contention est un mécanisme qui manque de précision, l’huile contient encore quelques restes solides. Pour les éliminer, la centrifugeuse verticale dispose d’un disque au centre duquel on place de l’eau. C’est, une fois encore, la densité de chaque élément qui fera le travail. L’eau se déplace autour du disque, emportant avec elle les autres solides.

Le stockage de l’huile d’olive

Voilà, vous connaissez à présent tout sur la fabrication de l’huile d’olive. Il ne reste plus qu’à la stocker dans des cuves en inox pour un stockage sous atmosphère inerte. Durant cette ultime étape, les minuscules parties solides qui restent se déposent au fond de la cuve.